BULLETIN D'INFORMATION °84

du 9 décembre 2012

Sommaire  

 

Le mot du bureau

Manifestation du 13/10/2012 contre les suppressions prévues en décembre

2 nouvelles suppressions de TER en décembre ?

Assemblée Générale des Maires et adjoints de la Creuse le 20/10/2012 Motion sur les dessertes ferroviaires de St Sébastien

Comité Régional des Partenaires du Transport Public Limousin au Conseil Régional le 23/11/2012

 

 

 

Assemblée Générale ordinaire

 

Samedi 12 Janvier 2013 à 15H00

A la salle des fêtes de Saint Sébastien

 

Ordre du jour :

Ä Bilan financier, Bilan moral, Débat / Questions, Election du bureau.

 

Verre de l’amitié, à l’issue de l’Assemblée Générale.

Venez nombreux soutenir votre gare. C’est important !

 

 

Le mot du bureau

Une nouvelle année de perturbations

 

Il y a un an, le Ministère et RFF nous imposaient le cadencement. Cela devait faciliter la gestion des trains, mais aussi des travaux.

Un an après, on change à nouveau la grille, cette fois-ci pour faire un grand chantier de rénovation de la ligne POLT. Ces travaux ont certes le mérite d’assurer la pérennité de notre ligne, mais était-il obligatoire de pénaliser tous les trains de milieu de journée sur 42 semaines ? Il n’y a pas si longtemps, on savait faire de lourdes plages travaux sans de tels bouleversements.

Des évolutions ont pu être apportées au dernier moment, notamment sur la garantie par la Région, de moyens de substitution pour ces dessertes. Nous serons vigilants pour leur application.

Nous avons également obtenu une meilleure gestion des correspondances le matin avec le nouveau TER de 6h13 vers Châteauroux, mais aussi à Limoges vers Nexon.

Ces évolutions sont le fruit des actions des associations, mais aussi de votre mobilisation lors de nos manifestations.

On notera à nouveau l’absence totale de réunion de la Commission Départementale des Services Publics. Le Préfet semble avoir acté que St Sébastien n’est plus en Limousin.

.

Manifestation du 13/10/2012 contre les suppressions prévues en décembre

 

Communes représentées : Bazelat, Chateauponsac, Crozant, Gargilesse (Président des maires ruraux de France), Eguzon (Conseiller Général), St Sébastien.

80 personnes à St Sébastien

Pour commencer, le maire de St Sébastien a lu un courrier du Conseil Régional Limousin confirmant la mise en place d'un TER à 9h19 avec arrivée à paris à 12h07.

Puis le Président du CODEGASS a résumé la situation :

Il y presque un an que le cadencement a été imposé en expliquant que cela allait permettre une meilleure gestion des circulations, mais aussi des périodes de travaux. Avec le recul, on peut constater que globalement, aucun de des 2 points n'a été atteint.

Il y a quand même eu des avancées côté Région Centre. Celle-ci, sensible aux doléances des usagers et de leurs associations, a décidé de faire évoluer la grille pour un coût de 250 000 € afin que les gares de St Sébastien et Eguzon retrouvent une desserte fonctionnelle le matin avant 8 heures.

Côté Limousin, les évolutions prévues pour le mois de décembre sont plus nuancées. Une version projet de la grille fait apparaître 2 améliorations :

- création d'un TER 869025 à 7h10 à St Sébastien pour être à Limoges à 7h54, une heure plus tôt qu'actuellement, demande très forte des usagers du matin.

- circulation du TER 861461 de 18h40 pour Limoges les samedi et dimanche, ce qui permet aux étudiants d'arriver avant le dernier bus.

Mais le projet de grille fait apparaître en contrepartie 4 suppressions de trains :

Dans le sens St Sébastien – Limoges :

- en semaine, suppression du TER 869025 de 21h29. Ce TER permet aux personnes qui finissent à 18h à Paris de revenir le soir. S'il est supprimé, le dernier départ de Paris sera à 17h53.

- le samedi et le dimanche, suppression du TER 869029 de 20h48. La suppression de ces 2 trains aura pour conséquence de n'avoir plus qu'une seule desserte le samedi et le dimanche depuis Paris (grâce au nouveau TER de la Région Centre, en changeant à Orléans).

Dans le sens St Sébastien – Châteauroux :

- en semaine, suppression du TER 869022 de 10h26. Si ce train est supprimé, il n'y aura plus aucune desserte fonctionnelle pour Paris entre 6h15 et 17h19 à St Sébastien.

- le dimanche, suppression du TER 869024 de 18h07. Sa suppression limitera à 2 le nombre de dessertes pour Paris.

Aucune réunion de concertation n’a été réalisée par la Région Limousin ou le Préfet de la Creuse afin de débattre de ces évolutions. Pourtant notre Député avait promis d’intervenir afin d’assurer un meilleur dialogue entre les Régions et les usagers. Il est regrettable de constater que malgré le changement politique, la Charte des Services Publics est toujours bafouée.

Les Régions nous ressortent le même discours que l’année dernière : « Ce sont RFF et la SNCF qui imposent ces suppressions pour faire des travaux. ». On nous avait pourtant dit que le cadencement allait améliorer les choses ! Nous aurait-on menti ?

Est-il normal d’entendre des élus, qui sont théoriquement les décideurs, reconnaître qu’ils n’ont aucun pouvoir face à des administratifs ?

Intéressons-nous à ces plages travaux, soi disant à l’origine de nos suppressions.

En ce qui concerne la ligne Châteauroux – Limoges, un document issu d’une présentation faite en Région Centre par la SNCF, indique une fenêtre quotidienne de 12h à 16h30. On constate que les 4 TER menacés sont en dehors de cette plage. Plus surprenant. Le TER de 10h27 est supprimé dans le projet de grille, mais pas l'Intercité 3620 qui circule 15 minutes plus tard. Alors ? Travaux ou suppressions de dessertes définitives pour tuer cette ligne ?

Voici le réponse de RFF à ce sujet : « RFF engage des périodes de travaux sur l’Axe Paris Limoges Toulouse ; cependant, il n’est question en majeure partie que de travaux de 4h par voie et aucun des 4 trains dont vous faites références ne se positionne pendant l’intervalle des 4h de travaux. La suppression de ces trains ne peut donc pas être directement liée aux travaux engagés par la SNCF pour le compte de RFF. »

Et que constate-t-on sur les horaires mis en ligne cette semaine ? Un nouveau TER est prévu à 9h19 à la place du 10h17. Et il circulerait même le dimanche.

Nous demandons :

- à la SNCF et à la Région Limousin de rétablir les 3 autres dessertes TER manquantes dans le respect de la Charte des Services Publics. Avec le gel du projet de LGV Limoges Poitiers, le maintien d’un niveau de desserte fonctionnel sur la ligne POLT est primordial.

- au ministre des transports de respecter des engagements de l'Etat sur la restitution de nos dessertes Corail le vendredi et le dimanche. Les usagers de St Sébastien ne veulent pas être les pigeons de la ligne POLT.

Après l'arrêt symbolique de 5 mn du train Intercité 3637, les manifestants sont remontés sur le quai, et là, ils ont aperçu 2 des personnes de la cabine de conduite sortir et mettre une banderole sur le devant du train. Manifestation dans la manifestation ? Non, c'"était le dernier train du chauffeur qui prenait se retraite.

Retour au Sommaire

 

 

 

2 nouvelles suppressions de TER en décembre ?

 

Communiqué diffusé le 6 novembre 2012

Notre association vient d’apprendre que les trains 861457 (12h40 à St Sébastien) et 861458 (13h19 à St Sébastien) ne circuleront plus en semaine à partir du 9 décembre.

Ces nouvelles suppressions, qui découlent des travaux réalisés sur la ligne Paris Châteauroux Limoges, viennent s’ajouter à celles déjà constatées et portent à 5 le nombre de dessertes en moins dans la prochaine grille :

- en semaine, il y aura 6 dessertes dans chaque sens au lieu de 7 actuellement. Depuis Paris, le nombre de dessertes passera de 6 à 4. Il ne sera plus possible de revenir avant 17h10.

- le samedi, il y aura une desserte en moins, dans chaque sens pour Paris.

- le dimanche, il y aura 2 dessertes en moins pour venir de Paris.

Nous avons écrit au Président de la République en septembre, afin de l’interroger sur ces suppressions, ainsi que l’absence totale de concertation avec les usagers. La Région n’a jamais organisé de Comité de Pôle en Creuse en 2012. Le Préfet n’a jamais réuni la Commission Départementale d’Organisation des Services Publics, comme le prévoit pourtant la Charte des Services Publics.

La réponse que nous venons de recevoir indique que la « SNCF a fait des propositions de dessertes à la Région Limousin qui les a analysées, amendées si besoin en fonction des demandes et a ensuite passé commande des sillons correspondants à Réseau Ferré de France ».

Cette absence de concertation va aboutir à une grille dégradée avec de nombreuses problématiques.

Que va-t-il se passer pour les scolaires qui finissent à midi, les personnes qui ont un rendez-vous sur une demi journée à Châteauroux ou Limoges, les salariés qui ne travaillent pas le mercredi après midi ?

Notre association a également constaté qu’en raison des travaux, les horaires des trains Intercités vont être modifiés, avec là aussi, des conséquences surprenantes : le TER de 6h15 à St Sébastien arrivera toujours à 7h03 à Châteauroux, mais l’Intercité 3604 qui arrive actuellement à 7h08 verra son horaire avancé de 4 minutes, ce qui donnera une correspondance de 1 minute. Avec les froids du mois de février, comment les retards vont-ils être gérés ? Le TER sera-t-il à nouveau « sacrifié » comme cela a déjà été le cas ?

Nous espérons que les élus qui ont déclaré dans la presse, « tomber des nues » en apprenant ces suppressions, vont rapidement réagir afin d’éviter que les catastrophes du cadencement de l’an passé ne se reproduisent.

Retour au Sommaire

 

 

 

Assemblée Générale des Maires et adjoints de la Creuse le 20/10/2012 Motion sur les dessertes ferroviaires de St Sébastien

 

Voici la motion défendue par Annie Bourgoin, et votée à l’unanimité.

Le 9 décembre, une nouvelle grille des dessertes va être mise en place. 2 améliorations sont notables :

- création d'un TER 869025 à 7h10 à St Sébastien pour être à Limoges à 7h54, une heure plus tôt qu'actuellement, demande très forte des usagers du matin.

- circulation du TER 861461 de 18h40 pour Limoges les samedi et dimanche, ce qui permet aux étudiants d'arriver avant le dernier bus.

Mais la nouvelle grille fait apparaître en contrepartie 3 suppressions de trains :

Dans le sens St Sébastien – Limoges :

- en semaine, suppression du TER 869025 de 21h29. Ce TER permet aux personnes qui finissent à 18h à Paris de revenir le soir. S'il est supprimé, le dernier départ de Paris sera à 17h53.

- le samedi et le dimanche, suppression du TER 869029 de 20h48.

La suppression de ces 2 trains aura pour conséquence de n'avoir plus qu'une seule desserte le samedi et le dimanche depuis Paris.

Dans le sens St Sébastien – Châteauroux :

- le dimanche, suppression du TER 869024 de 18h07. Sa suppression limitera à 2 le nombre de dessertes pour Paris.

Soucieuse de préserver une desserte de qualité pour toutes les gares de la Creuse, l'association des Maires et Adjoints de la Creuse demande :

- la mise en place d'une véritable concertation avec les usagers prenant en compte leurs besoins.

- le maintien du TER 869025.

- Réaffirme sont attachement à l'application de la Charte du Service Public sur le respect de l'amélioration de la qualité de service. Elle demande également la restitution des arrêts "Corail" à St Sébastien le vendredi et le dimanche, dans le respect des engagements pris par les Préfets successifs et le Ministère.

Retour au Sommaire

 

 

 

Comité Régional des Partenaires du Transport Public Limousin au Conseil Régional le 23/11/2012

 

En préambule, G. Pallier (Vice Président de la Région) a indiqué que l’année dernière, la négociation de la convention n’a pu aboutir, d’où une grille à l’initiative seule de la SNCF. La nouvelle convention sera signée en décembre pour 5 ans. Elle prévoit une augmentation de 4% de l’offre sur 3 lignes (Limoges - Guéret - Montluçon, Limoges - Poitiers, et Limoges - Uzerche - Brive) et mise sur une augmentation de 25% de la fréquentation. Tous les objectifs de service qualité en gare et dans les trains ont été revus à la hausse. Au niveau du matériel, des autorails X73500 vont être achetés d’occasion. Pour les Grandes Lignes, la SNCF privilégie la réutilisation de rames TGV.

Toutes les demandes d'évolutions seront étudiées, mais pour une mise en place en décembre 2013. Pour décembre 2012, les dernières modifications ont été mises en ligne le 22 novembre. Le TER de 6h15 est avancé à 6h13 pour être à Châteauroux à 6h56. Les 2 TER de la mi- journée sont mentionnés comme circulant en semaine, mais seront très perturbés en raison des travaux. Les Régions travaillent désormais ensemble ce qui a permis de prolonger un TER jusqu'à La Souterraine.

B. Giraud (CODEGASS) a demandé ce que la convention mentionnait sur l’ouverture des guichets.

J. Kravertz a répondu que la mention des points de ventes était maintenue dans les annexes de la convention. G. Pallier a ajouté qu’en cas d’évolution, elle ne peut pas être unilatérale, la concertation est obligatoire.

Sur les 42 semaines de travaux, personne n'a pu dire si elles allaient être réellement utilisées, RFF étant absent.

La Région Limousin a exigé que lors de travaux ou bien lors des week end avec coupure de ligne, il y ait obligatoirement des transports de substitution.

B. Giraud a souligné les points positifs et négatifs de la nouvelle grille, notamment le week end. Contrairement à ce qu’a indiqué la SNCF dans sa présentation, le dimanche il n'y aura plus que 2 dessertes depuis Châteauroux, dont une seule en correspondance de Paris, en changeant à Orléans. Il a également demandé quelle sera la prise en charge des usagers pour Nexon en cas de rupture de correspondance le matin ?

H. Rigaud (DDTER) a indiqué qu’une prise en charge en Taxi était maintenant prévue dans ce cas.


Retour au Sommaire

Bulletin n°83 du 08/09/2012
Bulletin n°85 du 19/01/2013