BULLETIN D'INFORMATION °83

du 8 Septembre 2012

Sommaire  

 

Le mot du bureau

Manifestation du 22 juillet contre l’absence de desserte pendant les travaux

Hausse des carburants : le ferroviaire est une solution !

Fermeture du Bureau de Poste cet été : la mobilisation a payé !

Nouvelles dessertes à St Sébastien et Eguzon pour le 2 septembre

La Région Limousin va-t-elle supprimer 4 TER en décembre ?

Klepsydra participe aux Journées du Patrimoine

Informations diverses

 

 

 

 

Le mot du bureau

Services Publics : 3 attaques en moins de 4 mois !

Le mois de juillet a été chaud ! Pas en température, mais en actions, pour défendre nos Services Publics qui ont subi plusieurs attaques.

Le 22 juillet, nous avons arrêté 2 Intercités. En raison de travaux, plus aucune desserte, ni car de substitution n’avaient été prévus, alors que nous étions en pleine période touristique.

Nous avons également lancé une pétition fin juin afin de protester contre les restrictions estivales d’ouverture des Bureaux de Poste. Cette mobilisation a payé puisque les Bureaux de St Sébastien et Azérables ont ouvert normalement à partir du 23 juillet au lieu du 6 août. Nous remercions chaleureusement pour leur soutien, Laurence Gorgeon, Conseillère municipale d'Azérables, et Vanik Berbérian, Maire de Gargilesse et Président des Maires Ruraux de France, même si ces remerciements lors de la manifestation du 22 juillet ont valu à notre association des reproches de la part du maire de St Sébastien en réunion de conseil municipal.

Le 2 Septembre, 2 nouvelles dessertes ont été mises en place à l’initiative de la Région Centre. Le détail sera donné dans ce bulletin. Il reste encore les dessertes du matin vers Limoges et Nexon à améliorer, et les correspondances avec les bus le dimanche soir pour les étudiants. Nous maintenons la pression sur la Région Limousin pour que celle-ci accepte de revoir la grille, mais dans le bon sens. Une version projet fait apparaître une création le matin à 7h10 pour Limoges, mais en contrepartie, 4 suppressions inacceptables de trains.

Une nouvelle mobilisation à la gare sera peut-être nécessaire, pour faire évoluer la desserte.

 

 

 

Manifestation du 22 juillet contre l’absence de desserte pendant les travaux

 

Communes représentées : Azérables, Crozant, Fresselines, Luzeret, St Sébastien.

Elus excusés : V Berbérian Maire de Gargilesse et Président des Maires Ruraux de France, JC Blin, Conseiller Général et Maire d’Eguzon, G Bernard, Maire de Cuzion.

 

Malgré les nombreuses activités estivales le même jour, comme la fête du lac, la chasse au trésor ou le Méchoui du 3ème age, qui mobilisent beaucoup de monde, 90 personnes ont répondu présent.

En pleine période touristique, la SNCF et RFF ont décidé de faire des travaux, et pour cela, de couper toute circulation ferroviaire entre La Souterraine et Brive. Sans remettre en cause l’utilité des travaux, qui assurent la pérennité de notre ligne, on peut s’interroger sur la pertinence de les réaliser en pleine période estivale. Interrompre la circulation d’une ligne qui traverse des zones touristiques dont le pic d’activité se situe en juillet et août relève d’une certaine maladresse, pour ne pas dire d’un certain mépris. Pendant 2 jours, les trains Intercités ont donc été terminus à La Souterraine, et les usagers pour Limoges et Brive ont été transbordés dans des cars.

manifestation 22 07 2013En ce qui concerne notre gare, la SNCF a fait dans la simplicité. Aucun train, ni aucun car de substitution, alors que nous étions pourtant situés dans la zone où la circulation n’était pas coupée.

Le plus incroyable, c’est que les autres lignes TER, elles, ont bénéficié de cars de remplacement. Nous rien ! La discrimination est à son comble ! Aucune desserte pour notre gare, porte d’accès à la vallée des peintres, ni pour la gare d’Eguzon, porte d’accès au lac et à sa zone touristique, tout cela en pleine période estivale. Ayant sollicité la Région Limousin à ce sujet, voici la réponse obtenue :

« Plusieurs chantiers ont déjà été effectués. Mais le troisième plus gros chantier consistera en un renouvellement de voies et d’appareils de voie (aiguillages) en gare de Limoges- Bénédictins et à proximité. Pour minimiser les conséquences sur les déplacements, l’interruption des circulations se concentrera en effet sur la période du 21 au 22 juillet 2012 (44 h).

Il ne pourra donc pas y avoir de train au sud de la Souterraine et au nord de Brive.

La circulation des trains INTERCITES sera maintenue entre la Souterraine et Paris et inversement pendant ces trois jours. … Des cars seront mis à la disposition des voyageurs INTERCITES entre la Souterraine et Limoges, Limoges et Brive. Des cars de substitution ont été prévus au sud de la Souterraine où ne circuleront pas de train. »

Voila la réponse de la Région Limousin ! Rien sur St Sébastien. Est-ce une volonté de torpiller notre gare et la ligne POLT pour mieux justifier le projet de barreau TGV Limoges – Poitiers, quasiment enterré par le ministère ?

manifestation 22 07 2013Depuis la mise en place du cadencement, la Région, qui considère qu'« au delà de la Souterraine, ce n'est plus le Limousin », ne veut faire aucune modification, notamment le matin où les problèmes sont pourtant nombreux dans les 2 sens. Des rumeurs laissent entendre que des suppressions de dessertes et des fermetures de guichet seraient même en préparation pour le mois de décembre, ce qui expliquerait cette attitude vis à vis de notre ligne et de notre gare.

La Région Centre quant à elle, nous avait promis pour le printemps, 2 nouveaux TER, un le matin vers 6h15 pour Châteauroux, l’autre le soir vers 19h40 pour Limoges, avec un coût de 250 000 €. La Direction régionale SNCF a décrété que ce n’était pas possible avant décembre. Suite au courrier que notre association a adressé au Président de la République, le PDG de la SNCF lui-même, a donné l'ordre de mettre en place ces 2 nouvelles dessertes pour le 3 septembre. Nous voilà donc obligés de passer par le Président de la République pour pallier l'absence totale de concertation et de dialogue en Creuse, alors que plusieurs réunions ont eu lieu dans l'Indre (Comités de lignes, Préfecture, Conseil Régional). Il faut continuer la mobilisation pour améliorer les autres dessertes TER, notamment le matin vers Limoges. Il faut aussi obtenir le rendez-vous au Ministère pour demander la restitution des arrêts Corail le vendredi et le dimanche, promis par 3 Préfets et un Directeur de Cabinet. Nous devons nous mobiliser pour que nos territoires ruraux bénéficient d'un niveau de service digne, de surcroît en période touristique, et mettre un terme à la politique de discrimination territoriale. Après les discours, 2 Corails ont été immobilisé symboliquement 5 minutes, dans une bonne ambiance.

Retour au Sommaire

 

 

 

Hausse des carburants : le ferroviaire est une solution !

 

La nouvelle hausse du prix des carburants qui pénalise les automobilistes amène les pouvoirs publics à étudier plusieurs solutions pour atténuer les effets sur le pouvoir d'achat des ménages. Parmi ces solutions, le gouvernement évoque la mise en place d'un chèque carburant qui tiendrait compte des spécificités des zones rurales, plus touchées en raison de l'absence de transports en commun.

Ces solutions qui s'apparentent plus à des rustines qu'à de véritables réponses à une problématique de fond, ne doivent pas faire oublier une alternative pertinente et durable : le rail.

Dans les zones rurales, qui ont été les plus touchées par les réductions ou les suppressions ces dernières années, il existe des  solutions permettant de réduire l'utilisation de la voiture :

-        remettre toutes les dessertes Grandes lignes supprimées en 2007 pendant le Grenelle de l'Environnement, comme celles de St Sébastien, Souillac, Gourdon, …

-        repositionner les dessertes domicile – travail – études à des horaires qui conviennent aux usagers. De nombreuses dessertes ont été décalées lors du cadencement ce qui a obligé bon nombre de personnes à abandonner le train pour la voiture.

-        rouvrir la ligne Montluçon – Ussel fermée en 2008. Ces lignes ont un avenir dans un schéma de transport à long terme.

-                    réformer la politique tarifaire de la SNCF qui privilégie les grandes villes et pénalise les zones rurales. A St Sébastien, le prix du billet a augmenté de 49% en 7 ans, ce qui rend l'utilisation du train prohibitive.

Il est donc impératif d'étudier de véritables solutions en remettant le ferroviaire au coeur de la politique de transport et de l'aménagement du territoire.

Retour au Sommaire

 

 

 

Fermeture du Bureau de Poste cet été : la mobilisation a payé !

 

Suite à la décision de réduire l'ouverture quotidienne des Bureaux d'une demi journée pendant 3 semaines à partir du 16 juillet, notre association, aidée de Laurence Gorgeon, Conseillère municipale d'Azérables, a diffusé une pétition qui a recueilli 524 signatures en une semaine.

Vanik Berbérian, Président des Maires Ruraux de France, a écrit au PDG de la Poste et rencontré son directeur de cabinet en lui remettant la pétition.

Cette mobilisation a payé puisque les bureaux de St Sébastien et Azérables, mais aussi celui de Crocq, ont ouvert normalement à partir du 23 juillet.

Notre association tient à préciser que contrairement à ce qui a été affirmé, le Bureau de Poste est fréquenté l’après midi, comme nous avons pu le vérifier tous les jours du 24 juillet au 3 août.

Nous rappelons également que le compte rendu de la Commission Départementale indiquait aux élus que ceux-ci pouvaient demander à être auditionnés afin de contester les restrictions horaires envisagées …

Nous remercions tous ceux qui nous ont soutenus, en signant la pétition, ainsi que les commerçants qui ont accepté de la mettre chez eux.

Retour au Sommaire

 

 

 

Nouvelles dessertes à St Sébastien et Eguzon pour le 2 septembre

 

La mise en place de la grille cadencement en décembre 2011, dans la précipitation et sans véritable concertation, a entraîné une dégradation de la desserte domicile - travail - études sur notre ligne. Ainsi, le matin, il n’y avait plus aucune desserte ferroviaire avant 8 heures dans les 2 sens à St Sébastien et Eguzon.

La Région Centre, sensible aux doléances des usagers et de leurs associations, a donc décidé de faire évoluer la grille pour un coût de 250 000 € afin que ces 2 gares retrouvent une desserte fonctionnelle dans ce créneau horaire.

Ainsi à partir du 2 septembre les TER Centre 861443, 861431 et 861422 sont prolongés jusqu’à La Souterraine et renumérotés à partir du 10 septembre 2012 :

-           du Lundi au samedi : La Souterraine 06h00, St Sébastien 06h15, Eguzon 06h21, Châteauroux 07h03 (avec correspondance pour Paris à 7h10), Orléans 9h12.

-           Du lundi au vendredi : Vierzon 18h33, Châteauroux 19h08 (correspondance depuis Paris en partant à 16h53), Eguzon 19h37, St Sébastien 19h43, La Souterraine 19h54.

-           Dimanche et fêtes : Orléans 16h50 (correspondance depuis Paris en partant à 15h27), Châteauroux 18h33, Eguzon 19h08, St Sébastien 19h14, La Souterraine 19h24

Nous espérons que la Région Limousin fera également évoluer ses dessertes afin de résoudre les problématiques qui persistent, notamment dans le sens St Sébastien - Limoges.

Retour au Sommaire

 

 

 

La Région Limousin va-t-elle supprimer 4 TER en décembre ?

 

Le 2 Septembre, nous nous réjouissions de la mise en place de 2 nouvelles dessertes, financées par la Région Centre, pour un trajet domicile - travail - étude vers Châteauroux et Paris avant 8h.

La venue du PDG de la SNCF à Limoges le 7 septembre et les annonces optimistes du Président de la Région Limousin (augmentation de 4% de l’offre) pouvaient laisser penser que d’autres évolutions tout aussi positives, que nous avions demandées, étaient prévues pour le service du mois de décembre.

Notre association vient de prendre connaissance d'une version projet de la grille des dessertes TER.

2 améliorations sont notables :

- création d'un TER à 7h10 à St Sébastien pour être à Limoges à 7h54, une heure plus tôt qu'actuellement, demande très forte des usagers du matin.

- circulation du TER de 18h40 pour Limoges les samedi et dimanche, ce qui permet aux étudiants d'arriver avant le dernier bus.

Mais la nouvelle grille fait apparaître 4 suppressions de trains :

Dans le sens St Sébastien – Limoges :

- en semaine, suppression du TER de 21h29. Ce TER permet aux personnes qui finissent à 18h à Paris de revenir le soir. S'il est supprimé, le dernier départ de Paris sera à 17h53.

- le samedi et le dimanche, suppression du TER de 20h48.

La suppression de ces 2 trains aura pour conséquence de n'avoir plus qu'une seule desserte le samedi et le dimanche depuis Paris (grâce au nouveau TER de la Région Centre, en changeant à Orléans).

Dans le sens St Sébastien – Châteauroux :

- en semaine, suppression du TER 10h26. Si ce train est supprimé, il n'y aura plus aucune desserte fonctionnelle pour Paris entre 6h15 et 17h19 à St Sébastien.

- le dimanche, suppression du TER de 18h07. Sa suppression limitera à 2 le nombre de dessertes pour Paris.

Autre surprise : le TER qui passe à 8h19 vers Châteauroux a, lui, été maintenu à cet horaire, et il est même prévu qu’il circule le dimanche, alors qu’il est très peu utilisé (contrairement au TER de 10h26) et n'a aucune correspondance fonctionnelle pour Paris.

Cette grille amène beaucoup de questions. Pourquoi des trains fonctionnels et utilisés sont-ils supprimés ? Pourquoi n’y a-t-il eu aucun Comité de Pôle en Creuse pour discuter de ces évolutions ? Où vont se faire les 11 millions d’économies annoncées par le PDG de la SNCF ? La Région Limousin va-t-elle reprendre d’une main ce que la Région Centre a donné de l’autre ?

Nous espérons que les engagements présidentiels sur les Services Publics et la desserte ferroviaires des territoires ruraux ne sont pas déjà enterrés, et que la Région Limousin va très vite revoir la grille du mois de décembre.

Retour au Sommaire

 

 

 

Klepsydra participe aux Journées du Patrimoine

 

L’édition 2012 des Journées Européennes du Patrimoine aura lieu cette année les 15 et 16 Septembre. Chaque année, un thème national apporte un éclairage particulier sur un aspect original ou innovant du patrimoine, favorisant des ouvertures inédites et des animations remarquables. Cette année, le thème retenu concerne les patrimoines cachés.

Le patrimoine continue d'exercer une fascination profonde à travers les traces innombrables laissées par les communautés humaines au cours des siècles. C'est toute la vocation de ces Journées que de faire lumière ou de lever le voile sur les trésors qui nous entourent, que nous oublions parfois et qui méritent une reconnaissance à la hauteur de leur richesse et de leur singularité.

A cette occasion, l’Espace Patrimoine Klepsydra sera ouvert sans réservation, le samedi et le dimanche de 14h à 18h.

Retour au Sommaire

 

 

 

Informations diverses

 

Nous remercions la municipalité de La Chapelle Baloue pour la subvention de 30 €.

Retour au Sommaire

Bulletin n°82 du 30/06/2012
Bulletin n°84 du 09/12/2012