BULLETIN D'INFORMATION °47

du 27 janvier 2007

Sommaire

 

Le mot du bureau
Comité de Pôle Nord Limousin le 18/12/2006 à Guéret
Rencontre avec le cabinet JPC Conseils à Paris le 15/12/2006
Assemblée Générale le 06/01/2007

 Le mot du bureau

Cette année sera cruciale pour le maintien de nos dessertes Corail. Nous allons avoir besoin de votre mobilisation et de votre soutien, comme en 2000. Ces dessertes doivent être maintenues, dans le respect des engagements ministériels.

Ces suppressions sont d’autant plus injustifiées que les trains concernés sont pleins au départ ou à l’arrivée de Paris, que la fréquentation a augmenté de 11% sur notre ligne en un an, et que le chiffre d’affaires de la gare a augmenté de 35% en 9 ans.

Il n’y a donc aucune logique économique à ces suppressions. Elles ne répondent qu’à une volonté de sanctionner les initiatives de développement local !

N'oubliez pas de signer la pétition diffusée et de la renvoyer !

MANIFESTATION A LA GARE DE ST SEBASTIEN

contre les suppressions de dessertes Corail

SAMEDI 17 MARS à 14H15

Venez nombreux soutenir vos Services Publics !

  

Comité de Pôle Nord Limousin le 18/12/2006 à Guéret

Pôle d’échange de La Souterraine :

Ce projet, d’un montant de 1,3 millions d’€ a pour objectif de créer un point d’entrée pour les réseaux publics, sur un même site, avec différents modes de transport. Yves Furet, Maire de La Souterraine, rappelle que la Souterraine, avec ses 110 000 voyageurs est la 3ème gare en Limousin. Il s’insurge contre la façon dont les Creusois ont été traités dans le débat public sur le barreau TGV.

Autorail Grande Capacité (AGC) :

12 engins bimode électrique – thermique circuleront fin 2007. Sylvie Raffy, Directrice TER, indique que les trains sont rodés, le personnel formé. Ils seront introduits progressivement sur le réseau.

Bernard Defaix (Collectif National des Services Publics) souhaite que la desserte du Bordeaux Lyon se fasse par AGC, notamment en raison des rebroussements.

Sylvie Raffy répond qu’une solution est à l’étude avec du matériel Limousin et Aquitaine, ce qui permettrait de gagner 1 heure.

Information multimodale en Limousin :

Ce projet entre en phase opérationnelle avec un site internet et une plateforme téléphonique. Il est soutenu par l’Etat, l’Europe et l’Ademe.

Philippe Richert (CGT) s’inquiète des difficultés d’accès pour les personnes handicapées à La Souterraine.

Desserte ferroviaire Ussel Montluçon:

Une nouvelle proposition a été faite, un Paris Montluçon prolongé à Ussel, en attente de la réponse du Préfet.

Refonte des dessertes PALITO:

Une restructuration est en cours, qui ramènerait le nombre de circulations quotidiennes de 12 allers-retours à 10, avec la volonté de supprimer les arrêts VFE pour St Sébastien, St Sulpice et Allassac.

André Pamboutzoglou Vice Président du Conseil Régional, indique que les Régions ont adressé un courrier à la SNCF demandant un moratoire sur ce projet, dans l’attente des résultats de l’expertise ferroviaire indépendante qu’elles ont demandée. L’objectif est de déterminer la meilleure solution de desserte rapide, avec des gains de temps pour les relations de et vers Paris.

Il ajoute que la Région a eu les informations très tard sur ce projet, et a apporté des appréciations sur la présentation réalisée il y a quelques mois. Le Directeur Régional P. Meyer, a indiqué que le projet est à l’état de réflexion. Il invite donc les acteurs à apporter leurs remarques et leurs contributions. Il ajoute que les arrêts ont un coût en terme de péages, mais que la suppression de 1 ou 2 arrêts n’apporte pas un gain de temps significatif. Il va donc essayer de maintenir un maximum d’arrêt, notamment à La Souterraine, 3ème gare du Limousin.

Sylvie Raffy confirme que le dossier n’en est qu’au stade de l’étude ; les horaires bougent tous les jours. La SNCF entend ce que les usagers ont à dire.

Yves Furet regrette l’absence de concertation avec les élus. Il a appris le projet par la radio.

Philippe Richert indique que cela fait beaucoup de suppressions. Il n’y aura plus d’arrêt à St Sébastien et Argenton.

Evelyne Pessel, qui représentait notre association, dénonce ces suppressions, qui vont à l’encontre de la Charte du Service Public qui prévoit que toute modification doit se traduire par une amélioration de la qualité de service. En 2005, le Ministre des Transports a demandé que les dessertes à vocation d’Aménagement du Territoire soient maintenues et financées par les TGV. De surcroît, lors de l’inauguration des AGC, le Président du Conseil Régional a demandé le maintien de ces dessertes. Ces annonces de suppression, réalisées pendant le débat public sur le barreau TGV, sont de nature à fausser le jugement des personnes en les incitant à privilégier le passage par Poitiers. Notre association va étudier la possibilité, dans ce cas, de demander l’annulation du débat public auprès du Conseil d’Etat.

André Pamboutzoglou indique que la SNCF n’est pas obligée de tenir compte des doléances, car cela relève des Grandes Lignes. Elle met en avant les difficultés d’une desserte mal équilibrée avec des trains très fréquentés, d’autres pas. Il faut avoir une attitude mesurée et ne pas forcément voler dans les plumes de la SNCF. Il incite les associations à faire leurs remarques.

 Retour au Sommaire

Rencontre avec le cabinet JPC Conseils à Paris le 15/12/2006

Personnes présentes :

Jean Pierre Chevereau, cabinet JPC Conseils

Bertrand Giraud, Président de l’Association

 

Jean Pierre Chevereau expose le contexte de cette rencontre. Dans le cadre de la relance du projet POLT, les Régions Centre Limousin et Midi Pyrénées ont lancé un appel d’offres afin de sélectionner un cabinet pour étudier les solutions de desserte rapide sur l’axe Paris Limoges Toulouse (PALITO). JPC Conseils souhaite donc rencontrer l’ensemble des acteurs du transport, et remettre les conclusions de son étude pour le 1er trimestre 2007. Jean Pierre Chevereau est particulièrement intéressé par le cahier d’acteurs réalisé par notre association, dans le cadre du débat sur le projet de barreau TGV Limoges Poitiers.

Bertrand Giraud fait une rapide présentation de l’association, ses actions et ses résultats, développe les arguments du cahier d’acteurs, et s’interroge sur l’objectivité de RFF dans ce dossier. Il s’étonne également des gains de vitesse réalisés parfois par certains trains, de l’ordre de 15 à 20 minutes sur Châteauroux Etampes. Il évoque également la refonte des dessertes prévue par la SNCF pour décembre 2007.

Jean Pierre Chevereau apporte quelques éclairages techniques sur le projet POLT. Initialement, le projet était prévu en utilisant des rames TGV Atlantique à mi vie. Le projet ayant été repoussé, ces rames ne sont plus disponibles, d’où le coût élevé du matériel, s’il faut le remplacer par du neuf. D’autres solutions sont envisageables comme l’utilisation des rames Z21500 des Régions, très performantes. Il confirme qu’un TGV pendularisé peut rouler à 300 km/h sur une LGV, et que RFF dans son étude sur le barreau n’a pas inclus le coût du matériel. Il ajoute également, que compte tenu du devers plus important des voies en France, le gain lié à la pendulation n’est pas très important, tout comme la suppression des Passages à Niveau, qui ne ferait gagner que quelques minutes.

 Retour au Sommaire

Assemblée Générale le 06/01/2007

Personnes excusées : M le Maire de St Sébastien, M le Maire de Gargilesse, Mme Bonhème, M Chaput

Bilan financier adopté à l’unanimité:

RECETTES

DEPENSES

Adhésions

1654,27

Cocktails (AG, rallye, encadrants vapeur)

53,49

Subventions communes

    Mouhet
    La Chapelle Baloue

 

76,00
15,00

Déplacements

    Train
    Essence

 

115,30
147,96

Journée Promotion des Acteurs Transport

    Subvention Conseil Régional Limousin
    Subvention Conseil Régional Centre
    Subvention Conseil Général de la Creuse
    Subvention St Sébastien
    Subvention Crozant
    Subvention Argenton
    Subvention SNCF
    Subvention Comité de Défense de la Gare
    Vente des billets

 

3200,00
1000,00
500,00
150,00
50,00
50,00
300,00
500,00
2895,00

Journée Promotion des Acteurs Transport

    Location du train à vapeur
    Buffet campagnard
    Billets de retour
    Subvention Comité de Défense de la Gare

 

4200,00
2640,00
1772,70
500,00

Vente T shirts Collector

490,00

Réalisation T shirts Collector

400,66

Inscriptions rallye touristique découverte

65,00

Lots rallye touristique (livre, sous-verre)

67,07

 

 

Assurance

36,55

 

 

Timbres

766,82

 

 

Papeterie

127,62

 

 

Frais de tenue de compte à la Poste

4,00

 

 

Presse

8,60

 

 

Téléphone

22,50

 

 

 

 

TOTAL RECETTES

10945,27

TOTAL DEPENSES

10863,27

SOLDE 2006 : 1917,94

Bilan moral adopté à l’unanimité:

Téoz et ponctualité liée aux travaux sur les voies :

Les travaux de régénération des voies dans la Beauce ont entraîné des conditions de circulation catastrophiques tout au long du 1er semestre (déraillements des trains de travaux, coupures de signalisation, …). Nous avons donc réagi avec les élus et les représentants des usagers sur toute la ligne :

Ø      organisation d’une réunion publique à Argenton le 04/02 afin de préparer un document de synthèse des problématiques.

Ø      enrichissement du document avec les contributions des représentants des autres associations et élus : V Berbérian, JP Massias (Limoges Brive via St Yrieix, MF Camusat (Châteauroux), JL Villéger (Limoges Poitiers), B Noble (ADDSP Combrailles), et notre association. Ce document a été appuyé par de nombreux élus (parlementaires, Conseillers généraux, maires, …) de tous bords et a été adressé à Louis Gallois et Michel Boyon avec une demande de rencontre.

Ø      réunion à la Direction SNCF de Limoges avec RFF et les représentants des usagers le 19/05. La SNCF a reconnu les dysfonctionnements et proposé un geste commercial pour les abonnés Régionaux et Forfaits. Elle a refusé de reconnaître le mécontentement lié à la mise en place des Téoz.

En novembre, une 2ème période de travaux entre la Souterraine et St Sulpice a de nouveau entraîné des perturbations (2 déraillements en 2 jours, et panne de signalisation le 08/12). Nous avons de nouveau demandé un dédommagement exceptionnel que nous avons obtenu (50% sur les abonnements mensuels et 1 semaine gratuite pour les hebdomadaires), et la mise en place d’un système d’Engagement Horaire Garanti au niveau du TER.

Suite aux nombreux déraillements constatés ces dernières années (St Flour, St Amand), plusieurs experts s’interrogent sur le niveau de sécurité ferroviaire en France.

Débat national sur le barreau TGV Limoges Poitiers :

La CPDP a lancé un débat public de septembre à Décembre. Notre association a réalisé un document comprenant notamment une contre analyse du dossier de Maîtrise d’ouvrage de RFF. Ce dossier a été présenté à la CPDP le 15/09, qui a décidé de l’intégrer au débat en tant que contribution écrite, puis Cahier d’Acteur diffusé à 8000 exemplaires aux acteurs socio institutionnels et aux personnes en ayant fait la demande. Une synthèse de ce document a été présentée par notre association lors du débat à Guéret le 18/09. A cette époque, les élus présents étaient contre. Puis les élus du département ont voté une motion assez ambiguë, présentée à la réunion de Bellac, comme un oui franc et massif de la Creuse, annonçant même la mort de la ligne historique par Châteauroux. On peut regretter la façon dont ce débat a été mené : mauvaise foi de RFF, dont les déclarations médiatiques de son Président permettent de s’interroger sur la compétence dans ce dossier, annonces de suppressions des dessertes PALITO par la SNCF de nature à fausser le débat, occultation de nombreuses informations (coût du matériel, prix du billet, gains de vitesse possibles sur la ligne historique, …), insultes lors du débat à Limoges à l’encontre des Creusois.

Nous avons également réalisé une réunion publique des élus à la gare le 10/11 afin d’évoquer notamment ce débat.

Les 3 Régions ont également mandaté un cabinet d’études afin de relancer le projet POLT (voir plus haut).

Dans la mesure où, la SNCF a annoncé des suppressions de dessertes sur la ligne historique pendant le débat, nous étudions la possibilité de demander l’annulation de ce débat auprès du Conseil d’Etat, ces annonces ayant pu influencer le jugement des personnes en les incitant à privilégier le passage par Poitiers.

Refonte des dessertes :

Dans le cadre de la généralisation des Téoz en décembre 2007, la SNCF souhaite revoir la grille de dessertes, avec des suppressions prévues, notamment tous les arrêts Corails de St Sébastien, St Sulpice et Allassac. Issoudun, Argenton et La Souterraine perdent également des dessertes. Lors du Comité de Pôle du 18/12, la SNCF confirmé sa volonté de suppressions, tout en expliquant que le dialogue est ouvert pour La Souterraine. Les autres gares sont ignorées. Nous avons donc réagi :

Ø      lancement d’une pétition
Ø      proposition d’une motion aux élus
Ø      courrier au 1er Ministre demandant le respect de la Charte du Service Public
Ø      courrier au Ministre des Transports demandant le respect des engagements du Ministre en 2005, sur le maintien des dessertes à vocation d’Aménagement du Territoire. Cette demande est pénalisée par la décision récente du Conseil d’Etat, qui considère que la SNCF a quand même le droit de supprimer des dessertes pour rentabiliser son activité.
Ø      Demande d’audience au Ministère des Transports, en concertation avec les Maires de St Sébastien, St Sulpice, Gargilesse. Demande appuyée par les Députés respectifs.
Ø      Rencontre avec le Conseiller Général JC Dugenest le 28/12, afin de préparer la demande d’audience.
Ø      Rédaction d’un questionnaire aux candidats aux élections présidentielles et législatives leur demandant de s’engager sur le maintien de nos dessertes.
Ø      Réunion publique des élus à la gare le 10/11.

D’autres actions sont prévues, notamment des manifestations à la gare.

Commission Départementale de Modernisation des Services Publics :

Elle a été réactivée dans le cadre de la Conférence Nationale sur les Services Publics. La Creuse était département pilote au travers de 5 ateliers devant déboucher sur des expérimentations pilotes (Santé, Commerce et artisanat de proximité, enseignement formation, Service à la population, Transport). Des réunions de travail ont eu lieu toute l’année, pour finalement n’aboutir à rien avec le départ du Préfet.

La Gare de St Sébastien :

Avec le départ de l’agent en poste à St Sébastien, nous avons été vigilants afin que le remplacement ait bien lieu. Au niveau des petits travaux d’aménagements demandés depuis des années, nous avons eu une réunion le 22/02 au Conseil Régional, en menaçant de réaliser nous-mêmes les travaux (peinture des bancs, éclairage de l’accès, poubelles, nom de la gare sur le fronton et sur les quais, …). Le Conseil Régional a donc organisé une réunion à la gare le 10/04 avec la SNCF : 4 bancs neufs sont prévus, un nouvel abri sur le 2ème quai, les panneaux seront repeints et 2 spots seront installés sur les poteaux lumineux sur le bord de l’accès routier. Au 1er décembre, les devis étaient faits mais les délais de réalisation non connus.

Le projet d’élargissement des compétences de l’agent à des missions touristiques de 1er niveau est toujours d’actualité. La SNCF souhaitant installer à Ambazac un PIMMS sans présence d’un agent SNCF, certains syndicats de cheminots se sont dits plutôt favorables à une expérimentation comme celle proposée pour St Sébastien.

Actions de commémorations des anniversaires :

Cette année voyait un triple anniversaire : les 150 ans du tronçon Argenton St Sébastien Limoges, et donc de notre gare, les 120 ans de la ligne St Sébastien Guéret, et les 10 ans de notre association. Nous avons réalisé un certain nombre d’actions :

Ø      Réalisation de 100 T shirts collectors avec 2 dessins
Ø      Exposition à la gare du 24 mai au 2 septembre, en partenariat avec les Amis de la Résistance, qui ont été présents 4 jours et ont réalisé un film projeté à La Souterraine.
Ø      Journée de Promotion des acteurs transports en train à vapeur du 17/06/2006. Cette journée répondait également aux nombreuses demandes depuis l’édition de 2004. Les inscriptions étaient complètes un mois avant le départ. Les ateliers de l’après midi ont permis de visiter les matériels, le Centre Régional Opérationnel avec illustration d’un cas concret (l'incendie de la voie à St Sébastien la semaine précédente), la partie architecturale de la gare, le Poste de Régulation à Commande Informatique. Le Conseil régional a présenté ses rôles et ses missions, et offert le buffet. Le retour s’est déroulé à bord d’un TER Z21500 avec une tombola à l’intérieur. Cette journée a de nouveau été l’occasion de nombreux échanges, et permis de démontrer l’intérêt pédagogique de ce type d’action.
Ø      Rallye touristique sur le thème du ferroviaire le 14/08/2006 qui a également beaucoup plu aux participants par son aspect thématique / découverte.
Ø      La Municipalité et le Receveur ayant proposé de réaliser 2 nouveaux « Prêt à Poster » sur les 150 ans de la gare et les chemins de randonnée, nous avons réalisé la maquette.

Nous souhaitons remercier une nouvelle fois toutes les personnes qui ont apporté un soutien pour la réalisation de ces actions.

Divers :

Le 16 mars, les étudiants du DESS Tourisme de Clermont ont présenté leur rapport sur la ligne St Sébastien Guéret. Notre association a écrit à la Communauté de Communes afin d’attirer l’attention sur les erreurs ou ambiguïtés de l’étude.

Le Conseil Régional a également mandaté un cabinet afin de réaliser une étude sur des circuits vélos de type familial accessibles depuis les gares du Limousin. St Sébastien a été choisi comme site pilote.

Dans la mesure où, les publications intercommunales et départementales ne valorisent toujours pas nos 3 chemins, notre association a lancé un guide touristique de la gare de St Sébastien, afin de répondre aux nombreuses demandes d’information.

Notre site internet est toujours très consulté (320 000 pages en 2006 soit le double de 2005).

Débat avec le public:

Sylviane Cabenet  lit un message du Maire de St Sébastien qui continuera à apporter tout son soutien aux actions de l’association, afin de maintenir la gare et les dessertes.

Claudine Moreau s’étonne du peu de places offert par les nouveaux AGC de Bombardier. Elle regrette qu’au guichet, les agents proposent en priorité les trains Téoz, alors que d’autres Corails partent quelques minutes auparavant. Elle demande que l’association se rapproche de la Région Centre, plus efficace et plus motivée pour défendre notre gare et nos dessertes.

Nadine Vandermarcq s’insurge contre les amendes prohibitives (15 €) pour les usagers qui empruntent un Téoz sans faire attention. Elle regrette que le Député ne parle pas de notre gare dans sa dernière publication.

M le Maire de Crozant indique que lors de l’Assemblée Générale des Maires de la Creuse, lorsque le groupe de travail s’est réuni pour fusionner les 2 motions politiques, il a demandé avec le Maire de St Sébastien, que notre gare soit rajoutée dans la motion. Les autres Maires ont refusé. Tant qu’il faudra changer de train à Châteauroux, et donc de quai, les trains directs auront leur utilité. Il faudrait profiter des prochains travaux dans les gares pour modifier les quais de correspondance.

Benoit Maillochon évoque le contexte juridique d’une manifestation au regard de l’évolution de l’attitude de la SNCF et du contexte national, et propose que l’association prenne une protection juridique. Il s’interroge sur les risques de bloquer les voies. Il faudra être très prudent et mettre un Député ou le Président du Conseil Général en tête.

Claude Guillon indique qu’il ne faut pas opposer les gares de St Sébastien et la Souterraine. Les 2 ont leur utilité.

Bertrand Giraud rappelle le contexte de suppression des dessertes, notamment la LOTI de 1983 sur laquelle s’appuie la SNCF. Il fait part de son étonnement devant le nombre des élus qui reconnaissent n’avoir aucun pouvoir face au Directeur Régional, qui lui, n’est pas issu du processus démocratique. Il demande au public d’exprimer leurs souhaits sur les dessertes.

L’assemblée  se prononce à l’unanimité pour le maintien d’une desserte directe quotidienne aller-retour pour Paris.

Composition du nouveau bureau pour 2007 :

Président :        Bertrand GIRAUD       Vice-Président :            André LEPINAT
Secrétaire :       Yvette GIRAUD          Secrétaire adjoint :        Raymond BERDAH
Trésorier :        Philippe ROUTET        Trésorière adjointe :      Yvonne ROUTET
Membres :        Jacqueline BONHEME, Evelyne PESSEL, Edmond PINARDON

Retour au Sommaire

Bulletin n°46 du 09/12/2006
Bulletin n°48 du 31/03/2007